Comment piloter un audit informatique ? | Tout ce qu'il faut savoir sur l'actu technologique du moment !

Comment piloter un audit informatique ?

0 Comment

Dans le but d’identifier et d’évaluer leur fonctionnement, les entreprises ayant une activité liée à l’informatique font recours à l’audit informatique. Cette option leur permet d’identifier et d’améliorer les failles de leurs systèmes informatiques. Piloter un audit informatique : comment s’y prendre ? Obtenez plus d’informations en lisant cet article.

Déterminez le cadre de l’audit

La première étape pour un audit informatique réussie est l’évaluation des besoins de l’entreprise. Afin de déterminer ces besoins, il faudra s’entretenir avec les collaborateurs responsables du système informatique. Comme conseil, cliquez pour en savoir plus sur la démarche à effectuer. Cette démarche permettra de faire l’état des lieux du système informatique et l’usage que l’entreprise en fait.

Analysez les infrastructures du réseau informatique

La deuxième étape est celle de l’analyse des systèmes réseau de l’entreprise. Il faudra donc fournir des plans et des images du système informatique au chargé de l’audit. Après analyse des plans, l’expert pourra repérer les failles dans le système informatique et proposer des approches de solutions en vue de l’améliorer, de le rendre plus sécurisé et plus performant.

Mettre le système à l’épreuve

Afin de relever les problèmes de sécurités et de performance, le système devra être mis à l’épreuve par des tests. Ces tests sont entre autres : des tests de sécurité, une tentative d’intrusion dans le système ou une simulation de panne. Au cours de cette étape, divers aspects du système sont mis à l’épreuve.

Rédaction d’un rapport

Elle est la dernière étape du pilotage d’un audit. Elle consiste à rédiger un rapport faisant mention des différents analyses et constats observer lors de l’audit. Les problèmes observés doivent être listés et les approches de solutions en vue de les améliorer devront être mises à l’écrit ensuite. Il faudra aussi faire mention du fonds utilisé et des ressources humaines ayant contribué au bon déroulement de l’audit.